Accueil / Projets / Maison Vergnes

Maison Vergnes

Previous
Next

mission complète
type réhabilitation
maître d’ouvrage privé
maître d’œuvre CoCo architecture
date 2017/2021
surface 245m2
lieu Vezac (24)
statut livré
programme Aménagement et restructuration d’une maison.

Le projet est situé au pied du château de Marqueyssac dans la commune de Vezac.
Il s’agissait d’ouvrir les espaces de cette maison traditionnel et d’investir le sous-sol et les combles pour permettre des retrouvailles familiales.
Le projet concerne l’aménagement intérieur de la maison, il n’affecte pas son aspect extérieur. Le plan est entièrement repensé afin d’ouvrir les espaces, d’investir tout les étages et d’amener la lumière naturelle au sous-sol.

Un escalier monumental est créé au cœur du volume. A la fois, bibliothèque, garde-corps, banc, étagère, cet objet architectural devient la nouvelle colonne vertébrale de la maison. Elle permet une nouvelle partition des espaces, d’un côté la cuisine, salle à manger, de l’autre le salon s’ouvrant au nord par l’ajout d’une baie vitrée à galandage.
Une suite parentale est créée au sud de la maison. Pensé sur la base d’un plan libre, l’espace de bain fait partie intégrante de la chambre. Le R+1 est l’espace dédié à la nuit. La charpente peinte en blanc est rendue apparente. Ce volume sous-rampant dilate l’espace et redonne un nouveau souffle à la maison. Pour les enfants, un dortoir s’installe sous les toits, comme une cabane perchée qui stimule l’imagination.

Le R-1 est dédié aux sports et à la relaxation. Au nord, on retrouve un sauna avec des salles d’eau dédiées. La grande pièce au Sud, est une vaste salle appropriable: fêtes, sport, spectacles…Les fonctions de l’escalier sont multipliées, il devient une nouvelle pièce verticale de la maison, support d’usages. Cet espace habitable est appropriable par ses habitants, ils peuvent le faire évoluer en fonction de leurs besoins : niches, assises, coin lecture, bureau, salle de bain, cabane…Un espace vertical à inventer.

L’enjeu du projet était de faire disparaitre le mur porteur qui coupé la maison dans toute sa longueur. Pour cela, la démolition des planchers d’origine a été nécessaire. A partir de ce volume évidée de l’intérieur, des planchers bétons très fin portant de façade à façade ont été réalisés. Ces planchers bétons sont traversé par l’escalier qui nous apparaît comme un échafaudage mêlant du chêne et du stratifié qui distribue les fonctions de la maison. Le choix a été fait de conserver l’aspect brut du béton sur les plafonds afin de ramener de la matérialité aux espaces.

Crédits photos : Edouard Decam