Accueil / Projets / EPHAD Val Fleury

EPHAD Val Fleury

Previous
Next

mission concours lauréat – BASE + DIAG +EXE+HQE+SSI+OPC
type restructuration et extension
maître d’ouvrage Association Jean XXIII
maître d’oeuvre Coco Architecture Mandataire, Tawla architecture, OTCE, Adeline Mazars, Sigma Acoustique, Cuisinorme, Nobatek
date 2019-2022
surface 3800 m²
prix 4,9M€ HT
lieu Clairveaux d’Aveyron (12)

programme Extension d’un EHPAD installé dans un ancien cloître pour créer des lits supplémentaires. Création d’une salle de restauration, espace de motricité, bureaux, cuisine, service logistique et funerarium

Cet ancien couvent et sa chapelle reconverti en Ehpad en 1994 est idéalement situé entre les commerces du bourg d’un côté, et des jardins de l’autre. Le bâtiment existant présente des qualités patrimoniales forte qui nécessite la mise en œuvre d’un dialogue architectural entre l’existant et l’extension.
Ainsi, la typologie architecturale et les matériaux sont directement inspirés des édifices environnant aux toitures d’ardoise et aux façades de grés rouges. Les façades de la nouvelle extension sont calepinées afin de retrouver le rythme irrégulier des pierres locales et reprennent la colorimétrie du gré rouge. Sur la toiture: des bardeaux en zinc couleur gris foncé reprennent la forme et la couleur des tuiles en ardoises en étant légèrement agrandis pour s’adapter à l’échelle du bâtiment créé.

L’organisation du nouveau bâtiment reprend la succession des patios du corps principal et propose la création de trois nouveaux patios. Comme dans l’existant, les circulations des étages tournent autour de ces patios proposant des circulations en boucle qui répondent aux problématiques liées aux déficits moteurs sensoriels et cognitifs des résidents
Les circulations deviennent tantôt un lieu de déambulation, tantôt un cheminement permettant la réduction des distances de trajet pour le personnel et les résidents. Ils amènent la lumière naturelle dans les circulations intérieures et permettent d’ouvrir le champ de vision vers les environs et la Chapelle.

A travers l’architecture et la fonctionnalité, ce projet d’hospitalisation cherche à être plus proche d’un lieu de vie que d’un univers d’hospitalisation aiguë. Il porte son attention sur :
-la convivialité des espaces de vie avec un travail important sur la lumière et l’ergonomie
-la flexibilité des espaces privatifs qui offre la possibilité aux résidents de s’approprier leur espace de vie.
-la mise en relation du bâtiment avec son environnement extérieure, en ouvrant les vues et les circulations vers le bourg et le paysage et en offrant des espaces de rencontres aux différents usagers (résidents, familles, habitants du bourg).