Accueil / Projets / Centre hospitalier du Tampon

Centre hospitalier du Tampon

Previous
Next

mission concours
type réhabilitation / extension
maître d’ouvrage Centre hospitalier régional Sud Réunion
maître d’oeuvre Denis Dupuy architecte mandataire, CoCo architecture, Jean de Giacinto architecte, SECMO, Air, Dardel économie, Label Verte
date 2012
surface 2000m²
prix 8,4M€ HT
lieu Le Tampon (La réunion 97)

Le projet concerne l’hôpital du Tampon, situé sur l’île de la Réunion, dans la quatrième commune de l’île. Il s’agit d’un projet d’extension et de restructuration lourde d’une partie du bâtiment existant. Ainsi, l’unité cognitivo- comportementale de 12 lits et une nouvelle unité d’hébergement renforcé de 16 lits prendront place dans le jardin, tandis qu’une unité de traumatisés crâniens de 8 lits et une unité d’EVC de 8 lits seront installés dans l’existant. En parallèle, il est demandé de repenser les locaux communs du personnel, les accès, le jardin. Le site, à forte pente, permet de proposer un projet qui accompagne les terrasses existantes en se positionnant en extension du R-2. La toiture végétalisée de ce nouvel édifice devient ainsi un jardin de plain pied pour le R-1, sans boucher les vues.

L’extension forme une série de boucles, qui lui donnent une forme en W. Cette forme permet d’offrir à toutes les chambres des vues vers le jardin, d’éviter les vis-à-vis, et d’organiser la vie des unités autour de patios calmes, rassurants et ombragés. Les circulations sont larges et éclairées naturellement par les patios, avec des parcours de déambulation agréables, variés et bouclés. Les locaux communs sont concentrés pour limiter les déplacements du personnel.

La forme en W du bâtiment multiplie les perspectives sur le paysage environnant, le bois, la montagne, la ligne d’horizon, la mer. Entre les vues largement ouvertes sur le paysage et l’intimité des patios, propres à chaque unité, patients et personnels profitent d’espaces lumineux, généreux et non conventionnels.

En opposition avec la rigidité de la barre de l’hôpital existant, et des typologies hospitalières habituelles, l’extension propose une architecture située et orientée. L’existant est, quant à lui, habillé d’une ombrière en bambous qui crée un espace de déambulation pour les patients, protégé des regards et du soleil.