Accueil / Projets / Bureaux pour le centre de détention de Mauzac

Bureaux pour le centre de détention de Mauzac

Previous
Next

mission concours lauréat, BASE Loi MOP + SIGN + HQE+ OPC
type construction neuve
maître d’ouvrage DISP de Bordeaux
maître d’oeuvre CoCo architecture mandataire, Odetec, C Paysage, Tabamourien
date 2019-2022
surface 1056 m2
prix 2 M€ HT
lieu Mauzac-et-Grand-Castang (24)

programme création de bureaux, de services administratifs et de services de santé pour les agents du SPIP (Service pénitentiaire d’insertion et de probation)

 

Le programme prévoit la construction d’un service extérieur à la prison, composé à la fois d’agents administratifs et d’agents en charge des détenus en détention aménagée, ou en période probatoire. On trouve aussi le service de santé du personnel et des lieux de convivialité.

Cette nouvelle construction doit donc faire partie de l’institution, mais aussi s’en démarquer en offrant une image moins fermée. Le projet s’implante dans une vallée agricole à caractère fluvial. Sur le site, on trouve un verger et un réseau de canaux et d’écluses qui font l’identité du territoire. La volumétrie du nouveau bâtiment utilise le vocabulaire architectural des bâtiments agricoles tels que la serre ou le hangar. L’habillage extérieur est un bardage et une couverture zinc dont le rythme fait écho à celui des vitrages des serres. Le zinc reflète légèrement le paysage pour fondre le bâtiment dans son environnement. Le projet s’implante dans le verger existant en suivant sa trame orthogonale et en préservant le patrimoine arboricole du lieu. Cette trame est intégrée à l’intérieur du bâtiment avec la création de patios plantés. Grâce à ces patios, toutes les circulations bénéficient de lumière naturelle. Les lanières du projet se prolongent en treilles et portiques bois pour accueillir des plantations de kiwis grimpants.

Ce projet s’engage dans une réflexion sur la durabilité et la modularité en mettant en œuvre un principe constructif basé sur la mise en place de portiques en bois douglas. L’intérêt de ce choix constructif est multiple :
– La filière sèche bois et la répétitivité de la structure permettent la préfabrication en atelier et une pose rapide sur chantier.
–  La trame des portiques libère un plan libre pour un aménagement intérieur modulable en fonction des besoins des différents services (2 trames peuvent accueillir 2 bureaux type de 18m2 ou 3 bureaux de 12m2 ou un open-space de 36m2).
–  Le système des portiques s’étend vers l’extérieur afin de créer des abris ou des supports pour une végétation grimpante. Cet élément structurel permet d’envisager une extension future qui utilise les structures porteuses d’ores et déjà en place.

Ce parti pris architectural inscrit le bâtiment dans une logique de durabilité et d’économie tout en offrant aux usagers un lieu de travail agréable et fonctionnel qui pourra se moduler en fonction des besoins des différents services accueillis.