Accueil / Actualités / Inauguration de la Maison du Châtaignier

Inauguration de la Maison du Châtaignier


Ouverte cet été, la maison de la Châtaigne a été inaugurée samedi à Villefranche-du-Périgord. L’occasion de rappeler les enjeux à la fois économiques et touristiques de cet équipement et de cette production moins connue que la noix, le cèpe, la truffe ou le gras mais tout aussi emblématique du Périgord.

C’est tous les usages de cet arbre à fruit, bois y compris, qui sont déclinés dans ce bâtiment. Certes, il existait depuis vingt-six ans une maison du Châtaignier mais, comme l’ont souligné Daniel Maury, le président de la communauté de communes, et Claude Brondel, le maire de Villefranche-du-Périgord, il était nécessaire de lui redonner une seconde vie.

Atout de la ruralité

Le pôle d’excellence rurale Castanéa Périgord a été une opportunité pour lancer le projet de rénovation. Pour François Fournier, conseiller général du canton, « cette maison est la vôtre. Il appartient aux producteurs de fruits et de bois de se l’approprier à travers une politique d’animations ponctuelles à destination de publics ciblés, notamment scolaires. » Car l’enjeu est bien de donner aux touristes mais aussi aux Périgourdins, l’envie de consommer la châtaigne, d’utiliser le bois dans son habitation et de découvrir les neuf sentiers thématiques. « Il s’agissait de promouvoir la vitrine de notre territoire. Vrai combat au quotidien, la ruralité ne doit pas être un handicap pour les petites communes », a rappelé Claude Brondel.

La conseillère régionale Nathalie Manet-Carbonnière mais aussi Germinal Peiro, le député et conseiller général, ont souligné l’intérêt du concept, intégrant l’office de tourisme dans le même bâtiment, assurant ainsi la promotion de la filière.

Pour le préfet, Jacques Billant, préfet de la Dordogne « cette réalisation rappelle l’importance de la filière châtaigne dans notre département, vitrine du Périgord noir. Ce nouvel espace renforcera l’attractivité touristique de la région, et permettra de dynamiser l’identité du territoire et de mettre en valeur le courage ainsi que le dévouement des acteurs de la filière. »

Daniel Conchou, Sud Ouest, 21 octobre 2013.

Voir la fiche projet La maison du châtaigner.