Accueil / Actualités / Des écailles, du zinc, du rouge profond dans le paysage Aveyronnais : « La Maison du Territoire » est inaugurée à Marcillac-Vallon !

Des écailles, du zinc, du rouge profond dans le paysage Aveyronnais : « La Maison du Territoire » est inaugurée à Marcillac-Vallon !

Le samedi 11 janvier, l’agence CoCo Architecture a inauguré le siège de la CCCM (communauté de communes Conques Marcillac ) rebaptisée « La Maison du Territoire ». Il s’agissait entre autres de saluer l’innovation portée par un tel bâtiment et d’accueillir la première « Maison France Services » en Aveyron.

Ce bâtiment est le résultat d’un projet réalisé en collaboration avec INSE (BET fluide/électricité/structure), 3B (BET Structure bois), et Atelier Palimpseste (Paysagiste), ainsi que des entreprises locales qui ont su concrétiser nos ambitions grâce à leurs savoir-faire.

Les bureaux de la communauté de communes, les associations, l’espace de coworking, le centre d’aide pour les séniors, les salles de réunions et enfin la salle d’assemblée sont implantés dans un volume unique, marquant la volonté du maître d’ouvrage d’avoir un lieu d’émulation collectif. L’organisation des espaces est liée à des demandes pointues du programme, en termes de mutualisation, de séparation des accès, d’évolutivité… C’est donc une construction compacte, sur trois niveaux, dont les services se déploient autour d’un hall conçu pour distribuer et gérer les différents accès.

La construction s’insère dans un paysage écrin mettant en valeur les ruisseaux et le paysage de l’eau.

L’intégration du bâtiment dans le territoire particulier du vallon de Marcillac appelle l’usage de coloris, de matières et de savoirs faire issus du terroir. Ainsi, l’enveloppe, traitée en continu façade/toiture/sous-face, est recouverte de bardeaux en zinc dont la couleur, rouge, évoque le Rougier, la terre locale.

Par ailleurs, en phase avec les préoccupations écologiques de la maîtrise d’ouvrage, le bâtiment est bioclimatique et son impact sur l’environnement est limité. Tout d’abord, la construction se veut la plus compacte possible afin de proposer un édifice peu énergivore. Suivant les orientations, le bardage vient créer des protections solaires au Sud, tels des cils, alors que pour la lumière du nord le vitrage vient chercher au maximum la clarté.

Nous laisserons le mot de la fin à M. Jean-Marie Lacombe, Président de la Communauté de Communes Conques-Marcillac, qui résume la philosophie portée par ce projet :

« Nous pourrons dire que ce bâtiment est à l’image des villages de la communauté de commune : celle d’une ruralité heureuse. »

> Découvrir le projet

Photos : JM Costes