Accueil / Projets / Restructuration et extension de l'hôpital historique

Restructuration et extension de l’hôpital historique

Previous
Next

mission concours lauréat – base Loi MOP, EXE, SSI, SIGN, DEM
type Restructuration et extension en site occupé
maître d’ouvrage Centre hospitalier Jean Coulon
maître d’œuvre CoCo architecture mandataire, OTCE, Deloménie, Dyma santé
date 2019-2023
surface 4570 m²
prix 6,5 M€ HT
lieu Gourdon (46)

programme restructuration des activités de SSR, de médecine gériatrique et de consultations externes au sein de l’hôpital historique, comprenant une extension, en site occupé

A l’entrée du centre historique de Gourdon, un grand bâtiment de 5 étages, en forme de « U », se dresse le long de la route. Cet édifice, assez austère, a été bâti dans les années 1900 pour accueillir l’auspice. Son architecture, très symétrique, a été petit à petit transformée : des extensions au coup par coup ont rompu l’ordonnancement, formé des appendices qui masquent la façade, supprimé l’entrée principale, liaisons chaotiques entre les corps de bâtiments… Ce projet d’extension et de restructuration en site occupé est donc l’occasion de remettre à plat le fonctionnement de l’ensemble, pour retrouver une logique fonctionnelle et esthétique d’ensemble.

Le premier parti pris a donc été de raser les extensions, parfois récentes, pour retrouver l’entrée au centre du bâtiment, face à l’allée historique. Le parking des visiteurs est entièrement réaménagé sur l’arrière, pour limiter l’engorgement de la route principale à l’avant, déjà très occupée par du stationnement anarchique. Le hall relie les deux accès, par l’arrière et par l’avant du site.

Les services de SSR gériatriques et d’USLD sont installés en rez-de-chaussée, dans une extension formant deux patios autour desquels bouclent les circulations, largement éclairées. Enchâssé dans la topographie du site, c’est un bâtiment paysage qui fonctionne comme un bâtiment semi troglodyte, végétalisé, offrant un confort thermique optimal aussi bien en été qu’en hiver.

Ensuite, sur l’arrière, au bout des deux ailes historiques, un bâtiment pont est créé : il permet de boucler toutes les circulations autour de la cour centrale, pour faciliter le travail dans les services. Ce nouveau bâtiment requalifie entièrement la façade arrière du Centre Hospitalier. Les différences de bardages déployés composent un nuage de pixels, avec les fenêtres, loggias et baies. Cette dentelle blanche donne à voir un volume énigmatique, esthétique et poétique. Sa façade ouverte offre des vues sur le parc et la campagne de la Bouriane.