Accueil / Projets / Maison de l’habitat

Maison de l’habitat

Previous
Next

mission base loi MOP+ EXE + SSI + SED + ACV + FLJ + CIE + MSO + ALT + TTG + Acoustique + SIGN + suivi des performances et consommations
type construction neuve
maître d’ouvrage SCI MDH
maître d’œuvre CoCo architecture mandataire, Scapa architecte, Works ingenierie, Axeplan ingenierie, Nobatek Inef 4, TSA24, Atelier du Sillon, Sigma acoustique, GR BIM
date 2021 – 2023
surface 5348 m²
prix 9,5M€HT
lieu Périgueux (24)

programme Plateaux de bureaux aménagés, locaux mutualisés (salles de réunion, tisanerie, hall, vestiaires, local vélo, matériauthèque…), parking
Mené en BIM niveau 2, niveau E3C2

La Maison de l’Habitat rassemble des structures publics et semi-publics au service de l’aménagement du territoire et de l’habitat.

Ce lieu de travail et d’accueil du public se devait donc d’être exemplaire dans sa démarche environnementale et son approche architecturale. Ainsi sa vocation à fédérer les énergies et à mutualiser les besoins des 7 structures a été mis en œuvre très tôt via une démarche participative de concertation afin de correspondre aux besoins des futurs utilisateurs : bureau individuel, bureau partagé, open-space, espace mutualisé…

La proposition architecturale est pensé comme une vitrine des matériaux et savoirs-faire du territoire, le projet détourne les procédés constructifs et matériaux utilisés dans les projets de constructions de maisons individuels afin de les mettre en valeur et d’en démontrer leurs richesses et leurs potentiels. On retrouve ainsi la tuile périgourdine qui enveloppe le bâtiment et la charpente en bois massif au cœur du jeu des terrasses et escaliers extérieurs. Les agréments intérieurs font la part belle aux essences de bois locales. L’isolation des façades est prévue en paille hachée.

La Maison de l’habitat est un bâtiment vertueux à hautes performances environnementales. Il s’inscrit dans une démarque HQE sans labellisation avec le label E3 C2 qui est visé pour cette opération. Le projet prévoit notamment la mise en place de panneaux photovoltaïques, de protections solaires, d’une isolation renforcée en façade et en toiture et l’utilisation des matériaux locaux et biosourcés comme le bois, la terre cuite et la paille.

La Maison de l’habitat est volontairement très compacte, ce qui permet d’optimiser les besoins énergétiques du bâtiment. L’implantation du bâtiment permet de bénéficier de plusieurs orientations. Des doubles ou triples orientations pour les plateaux de bureaux assurant l’éclairement naturel et la ventilation des espaces de travail. Les percements des fenêtres répartis de manière régulière garantissent un apport de lumière naturelle suffisant et la modularité des plateaux de bureaux.