Accueil / Projets / Étude stratégique pour le développement et la valorisation des 4 bourgs

Étude stratégique pour le développement et la valorisation des 4 bourgs

Previous
Next

Mission  étude urbaine en 2 phases (expertise architecturale et aménagement urbain)
type  développement et valorisation de bourg-centres
maître d’ouvrage  CAUVALDOR
maître d’œuvre  Villes Vivantes (mandataire), CoCo architecture, Plan A&B
date  2019
lieux  Biars-sur-Cère, Martel, Payrac, Sousceyrac-en-Quercy (46)

Dans le cadre d’une étude dédiée aux quatre bourgs-centres de Biars-sur-Cère, Martel, Payrac et Sousceyrac-en-Quercy dans le nord du Lot, une approche du fonctionnement de la communauté de communes CAUVALDOR a permis de proposer une définition des rôles de chaque bourg-centre au service du renforcement du territoire, tel un territoire polycentrique (comme un archipel) où chaque bourg-centre (comme une île) assure des fonctions sur la base d’un atout majeur reconnu.

Cette étude menée en 2 temps a pour but d’identifier les enjeux stratégiques et les enjeux de spatialisation. Quel est le constat ? Que faudrait-il faire ? Où ?

Puis d’établir une stratégie d’intervention globale Que va-t-on faire ? Comment ? Quand ? Avec qui ?

Deux échelles de stratégies ont ainsi émergé : une stratégie globale à l’échelle du territoire et une programmation pour chacun des bourg-centres.

La stratégie globale s’appuie sur 2 enjeux :

Une ruralité riche : énergie et alimentation en filière courte

Il s’agit de dégager des potentiels comme bras de leviers pour le développement et l’autonomie énergétique du territoire (énergies renouvelables, réseaux de chaleur bois, gestion de l’énergie par la collectivité, dynamiques locales type Centrales villageoises) et de mettre en place une gouvernance alimentaire en pérennisant le modèle économique productif notamment en s’appuyant sur le P.A.T, par la mise en valeur du circuit de producteurs, le marketing sur les appellations et produits présents sur le territoire, l’approvisionnement des cantines scolaires et des EHPAD, la mise à disposition de terres cultivables (espaces tests agricoles), ou encore une plateforme de mise en réseau des producteurs et restaurateurs…

Une ruralité audacieuse : une mobilité moderne

Basé sur les indicateurs de télétravail, une politique de mobilité liée au numérique pourrait se mettre en place pour le pouvoir d’achat et l’économie présentielle.

Parallèlement relais d’intermodalités, plateforme numérique des mobilités, communication, hubs ruraux, partenariats avec les entreprises sont autant de leviers à développer pour favoriser la transition vers des mobilités douces.

Une programmation pour chacun des bourg-centres :

Chaque bourg-centre se voit attribuer, afin de rééquilibrer son rôle au service du maintien de l’armature territoriale et du rôle de bourg-centre dans le bassin de vie, un « principe actif » :

  1. Biars-sur-Cère : une zone d’activité habitée
  2. Martel : l’art de vivre toute saison
  3. Payrac : une vitrine vivante de CAUVALDOR
  4. Sousceyrac-en-Quercy : un isolement audacieux

La programmation des bourg-centres a été travaillée en concertation avec les élus lors d’ateliers animés par l’équipe.

Ces principes actifs sont déclinés dans 3 stratégies d’action :

  • Habitat: Une matrice innovante pour accompagner une montée en gamme du logement basée sur l’amélioration de l’existant, la résorption de la vacance et la protection du patrimoine bâti.
  • Aménagement et mobilités: L’aménagement des espaces publics au service du renforcement des bourg-centres et de la mobilité en améliorant les déplacements et en requalifiant les espaces publics
  • Commerce: Un nouvel avenir commercial volontariste en dynamisant l’économie et le commerce local

L’aboutissement de cette étude se matérialise par l’établissement de 90 fiches actions (dont 44 pour les espaces publics) réparties selon ces 3 stratégies thématiques pour chacun des bourg-centres étudiés ainsi que la réalisation de cartes de synthèse.